07 68 55 42 93

Page parking nom de domaine

Un nom de domaine parqué affiche des liens commerciaux vers des sites internet tiers. Chaque clic effectué sur un des liens publicitaires de la page parking va indirectement rémunérer le propriétaire du nom de domaine. Ce détournement de trafic naturel génère suffisamment de revenus pour permettre au cybersquatteur de renouveler son nom de domaine chaque année.

Lors de cas de cybersquatting, l’affichage des publicités est lié à la marque ciblée. Un cybersquatting de nom de domaine contre une compagnie aérienne affiche sur une page parking des liens sponsorisés vers des entreprises concurrentes (ex : corsair.biz).

La marque cybersquattée peut être reprise à l’identique dans une extension qu’elle n’a pas enregistrée comme leecooper.com.au en Australie.

Les cybersquatteurs visent les marques parmi les nouvelles extensions internet pertinentes : la marque de montres Audemars Piguet a été exploitée sur une page parking audemarspiguet.watch dans le NewgTLD dédié au montre en anglais.
En avril 2017, la banque CIC récupère son nom de domaine en .SITE mis en vente 2 999 dollars par son cybersquatteur sur une page parking.

Les cybersquatteurs enregistrent également l’écriture accentuée d’une marque parmi les noms de domaine comme Véolia avec le « é » dans véolia.com.

La marque peut être associée à des termes liés à son activité (exemple : alcatelmobile.com, conseiller-cic.com ou cuisine-schmidt.com).

Typosquatting Nom de Domaine

Les cybersquatteurs misent sur les fautes de frappe des internautes. Le « dotsquatting » est le dépôt malveillant de la marque associée à www (ex. : wwwswatch.com, wwwvelux.com) en pariant sur l’oubli de saisie du point pour se rendre sur un site internet.

Les noms de domaine typosquattés (soit l’écriture d’une marque avec une faute d’écriture) sont régulièrement exploités sur des pages parking.
Les cybersquatteurs regorgent d’imagination en ajoutant des lettres (ex. : courrir.com) ou en retirant micheln.com, pierreetvacance.com.
Le typosquatting peut jouer également sur le remplacement de lettres comme nwitter.com, teitter.com, twittrr.com, twttier.com récupérés par Twitter, virqin-mobile.com avec un Q au lieu du G de Virgin ou bien ramymartin.com contre la marque de Cognac Rémy Martin. L’inversion des lettres d’une marque est une des formes de typosquatting (ex. : calrins.com).

En complément des revenus générés par le détournement de trafic internet, un nom de domaine utilisé sur une page parking est souvent mis en vente par son titulaire à un prix largement supérieur à son prix d’achat.

Les alertes Solidnames permettent aux entreprises d’être prévenues dès le dépôt d’un nom de domaine reprenant une marque à l’identique, au contenant ou à l’approchant (typosquatting).

Le service SecURL de Solidnames alerte les utilisateurs de changement d’usage web des noms surveillés comme l’activation d’une page parking.

Contactez-nous pour détecter les sites qui détournent votre trafic internet

Share This