07 68 55 42 93

Veille de récupération de nom de domaine expiré (« Backorder »)

Solidnames propose la veille intemporelle de retombée dans le domaine public d’un nom de domaine expiré. Un nom de domaine non renouvelé par son propriétaire expire et se retrouve de nouveau disponible à l’enregistrement pour un nouveau titulaire. Sa remise à disposition suit plusieurs étapes préalables dans le cycle de vie d’un nom de domaine.

 SecURL vous avertit de l’expiration du nom de domaine surveillé

Pendant 30 jours, seul le titulaire du nom de domaine peut le renouveler après la date d’expiration figurant dans le whois mais à un tarif plus élevé auprès du « registrar ». Cette période de restauration s’intitule « Redemption Grace Period » (RGP) en anglais. Elle est suivie d’une période de 5 jours intitulée « Pending Delete » indiquant la suppression effective du nom de domaine à venir.

Durant ces étapes, le statut du nom de domaine dans sa fiche whois change. Vous pouvez être prévenu de ces changements en souscrivant à la prestation SecURL Whois de Solidnames.
Il est idéal de mettre en place une veille de retombée dans le domaine public (« backorder ») quand la date d’expiration figurant dans le whois est passée. Le dépassement de ce délai est un indice solide d’un éventuel abandon à venir.
Commander un « backorder » ne garantit pas sa récupération. Le titulaire peut renouveler son nom de domaine, tardivement ou pas.

« Backorder » parmi les noms de domaine en .COM, .EU ou .FR…

Le « drop-catching » est le processus d’enregistrement de noms de domaine expirés au moyen de systèmes automatisés dans un court laps de temps
(même une fraction de seconde) après avoir été annulés par le registre.

Solidnames est référencé comme partenaire de prestataires spécialisés dans les « backorder ». Les sociétés expertes dans ces services également appelés « snap back » diffèrent selon les extensions. Solidnames propose des veilles de retombée dans le domaine public parmi les extensions où son taux de succès est élevé.

Parmi les suffixes proposés par Solidnames, vous trouverez les extensions internet génériques historiques (ex : .COM, .NET, .ORG…), les nouvelles (« NewgTLDs » comme le .CLUB) et certaines extensions nationales (« ccTLDs » : .BE, .EU, .FR…).

La souscription à un « snap » de nom de domaine (autre anglicisme utilisé pour nommer le « backorder ») ne garantit pas sa récupération effective. Plusieurs entités peuvent vouloir le même nom de domaine. Dans ce cas-là, la plateforme de « backorder » organise des enchères et le plus offrant remporte le nom de domaine. Ce scénario d’enchères est fréquent pour les noms de domaine courts, des noms génériques et / ou des noms anciens.
En cas de plusieurs « backorder » pour le même nom de domaine, Solidnames prévient le client de la mise en place d’enchères. Solidnames définit avec lui le montant maximum qu’il s’engage à régler pour les remporter.

Si Solidnames récupère le nom de domaine commandé en « backorder », les frais de changement de prestataire, de titulaire et une annuité d’abonnement pour le nom de domaine sont à régler par le client auprès de Solidnames.

Commandez une veille de récupération d'un nom de domaine expiré

Share This