+33 5 35 54 95 45
Sélectionner une page

Noms de domaine NFT

Acheter des noms de domaine NFT dans des extensions internet comme le .ETH ou le .CRYPTO est possible auprès de SOLIDNAMES.

Un nom de domaine NFT (« Non-Fungible Token » en anglais, soit jeton non fongible en français) sert dans le web3. Un NFT est un pointeur vers une ressource numérique.

A cet égard, un émetteur crée un NFT qui peut être cédé à un tiers. Il le fait alors pointer vers une ressource numérique ou parfois physique. Dans la « blockchain » (chaîne de blocs en français), l’émetteur déclare que telle entité est « propriétaire » de la ressource numérique vers laquelle pointe ce NFT.

Dans un article sur ce sujet, l’Afnic compare le NFT à un certificat de propriété :  « Si vous détenez un certificat disant « Untel est propriétaire de telle étoile », alors, les gens qui font confiance à l’émetteur du NFT, et au système des NFT en général, vous reconnaîtrons comme propriétaire ».

Noms de domaine NFT, les « blockchain domains »

La « blockchain » est un mécanisme technique qui permet à des personnes qui ne se connaissent pas d’avoir un accord sur un état.

Il existe plusieurs « blockchains » comme Ethereum (ETH), Polygon ou USDC.

En matière de cryptomonnaie, Bitcoin est la « blockchain » la plus connue. La chaîne de blocs est une base de données distribuée contenant toutes les transactions réalisées sur Bitcoin. Elles sont regroupées sous forme de blocs sécurisés d’un point de vue cryptographique.

L’Afnic précise que « le point important de ces chaînes est l’absence d’autorité centrale : tout le monde peut participer et vérifier. N’importe qui peut donc écrire des informations dans la chaîne et personne ne pourra les retirer arbitrairement. Les adresses sont associées à une clé cryptographique en deux parties : la partie privée va servir à authentifier les opérations sur cette adresse ».

Pour le registre des noms de domaine en .FR, « une gestion sécurisée de cette partie privée de la clé est cruciale ». De nombreux utilisateurs de « blockchains » passent par un intermédiaire pour gérer les clefs pour eux.

Noms de domaine Web 3 : le leader ENS (« Ethereum Naming Service »)

ENS, soit « Ethereum Naming Service », est souvent qualifié de l’équivalent du DNS pour la blockchain, et pour le Web3.

Pour rappel, les DNS (Domain Name System) servent à associer des adresses IP (suite de chiffres) à des noms de domaines lisibles par les humains.

Techniquement, le nom de domaine pointe vers une ressource utile comme l’adresse IP.

Dans les faits, ENS procède de façon similaire au niveau du Web3 (une version décentralisée de l’Internet basée sur un réseau pair-à-pair). ENS utilise la « blockchain » Ethereum.

ENS Noms domaine ETH

ENS Noms domaine 2022 .ETH

Lorsque vous détenez un portefeuille crypto, vous avez une adresse constituée de longues suites de chiffres et de lettres. A ce titre, elle est difficile à retenir. Afin de résoudre cette difficulté, ENS va traduire ces adresses complexes en noms de domaines lisibles. Ils sont alors enregistrés sur la blockchain Ethereum.

Concrètement, si vous voulez payer quelqu’un vous n’avez plus à saisir son adresse complexe mais uniquement son nom de domaine ENS comme <solidnames.eth>.

Dans quelles extensions s’enregistrent des noms de domaine NFT ?

Les noms de domaine NFT ne s’enregistrent pas dans des extensions internet normales encadrées par l’ICANN. Il n’y a pas à ce jour d’autorité de régulation parmi ces extensions du Web3. Le DNS est centralisé tandis que les extensions NFT sont décentralisées.

Parmi les domaines NFT, il existe deux entités leaders.

ENS commercialise des noms de domaine en .ETH. La société se présente comme fournisseur de « noms de domaine décentralisés pour portefeuilles numériques, sites web et plus ».

En octobre 2022, ENS est le système de nommage sur blockchain le plus utilisé au monde. Il compte plus de 2,2 millions de noms de domaine en .ETH détenu par 540 000 titulaires différents.

L’autre structure est Unstoppable Domains. Elle dispose de plusieurs extensions dans son catalogue. ENS utilise la « blockchain » Polygon.

Unstoppable Domains

Noms de domaine .BITCOIN, .CRYPTO, .NFT

Unstoppable Domains commercialise notamment des noms de domaine en .888, .BITCOIN, .BLOCKCHAIN, .CRYPTO, .DAO, .NFT, .WALLET, .X ou .ZIL.

La société revendique plus de 2,6 millions de noms de domaine enregistrés dans ses extensions Web3.

Comme les noms de domaine en .ETH, ils sont notamment utiles pour désigner son portefeuille de cryptomonnaie, son « username » sur le Web3 ou son adresse URL classique.

Le .CRYPTO compte actuellement le plus de noms de domaine déposés parmi les extensions proposées par Unstoppable Domains.

Combien coûte un nom de domaine NFT ?

Le prix d’un nom de domaine NFT est composé :

  • Du prix d’achat auprès du fournisseur (ex : ENS, Unstoppable Domains) ;
  • Des « gas fees » (littéralement frais de gaz, soit l’équivalent de frais de transaction) ;
  • Des éventuels frais du mandataire comme SOLIDNAMES à qui l’achat du nom de domaine est confié.

La politique tarifaire des extensions Web3 varie selon l’équivalent des registres.

Tarifs des noms de domaine ENS et Unstoppable Domains

ENS propose un tarif annuel à l’équivalent de 5 dollars américains (USD) par an pour les noms de domaine de plus de cinq caractères. Les noms de domaine plus courts sont plus chers. Par exemple, un nom de domaine .ETH de quatre caractères est vendu 160 $ par an. Le prix d’un domaine .ETH de trois caractères en .ETH monte à 640 $ annuel.

Unstoppable Domains propose des premiers prix à dix dollars (ex : .BLOCKCHAIN). Cependant, la majorité des extensions est vendue à 20 $ comme les .888, .DAO, .NFT, .WALLET, .ZIL). D’autres extensions de Unstoppable Domains sont à 40 $ comme les .BITCOIN ou .CRYPTO. Enfin, le .X est à 100 $.

A contrario de ENS, les noms de domaine de Unstoppable Domains ne font pas l’objet d’un renouvellement annuel.

La société Unstoppable Domains pratique aussi une politique de noms de domaine premiums, notamment pour les adresses courtes.

Par ailleurs, un « blockchain domain » correspondant à une marque protégée peut aussi être vendu plus cher que le prix standard.

Frais de transaction (« Gas Fees »)

Dans la « blockchain », des mineurs sont rémunérés pour valider des transactions. Le mineur qui résout le plus rapidement un processus mathématique complexe est récompensé. Les utilisateurs en charge de la transaction, lui règlent alors des frais de gaz, soit des frais de transaction.

Ces frais de transaction peuvent s’avérer très élevés tout en évoluant au fil du temps. Au printemps 2022, ils ont atteint 200 $ par transaction. En octobre 2022, ces « gas fees » sont d’environ une vingtaine de dollars.

Lorsque les frais de gaz baissent, les nouveaux enregistrement ont logiquement tendance à augmenter.

Comment acheter des noms de domaine NFT ?

Solidnames propose la réservation, notamment défensive, de noms domaine dans les extensions NFT comme le .ETH.

Après une recherche de disponibilité parmi les noms de domaine NFT, Solidnames peut déposer les noms libres ou racheter les noms NFT déjà pris.

Dans la mesure où ces réservations sont réglées en crypto-monnaie Ethereum, le prix en euro peut fluctuer de façon significative.

Le prix d’un dépôt d’un nom de domaine NFT auprès de Solidnames comprend :

  • Honoraires Solidnames pour effectuer l’enregistrement au nom de Solidnames comme proxy : 96 € HT
  • Débours correspondants au prix d’acquisition comprenant : les frais de change, le tarif de l’enregistrement auprès d’ENS ou Unstoppable Domains, les frais de transaction blockchain (« gas fees »). A titre informatif, le dépôt de solidnames.eth a couté 97 € en débours au printemps 2022.

Solidnames fournit une estimation actualisée des frais de dépôt pour chaque nouvelle demande émise auprès de ses services.

L’achat du nom de domaine se fait via le portefeuille (« wallet ») de Solidnames crédité en cryptomonnaie.

En cas de modification à opérer sur le nom de domaine NFT, des frais supplémentaires sont à prévoir.

Ces modifications peuvent avoir pour objet l’édition des champs du domaine ou l’hébergement de site statique lié au domaine.

Solidnames facture 48 € HT d’honoraires par modification ainsi que les frais de débours, notamment les « gas fees ».

Comment utiliser des noms de domaine NFT ?

Les noms de domaine NFT ne sont pas reconnus par un résolveur DNS normal. Pour utiliser ces noms de domaine Web3, des manipulations informatiques sont nécessaires.

Néanmoins, l’usage principal de ce type d’adresse est de nommer des ressources sur la « blockchain ».

Ceci étant dit, voici quelques éléments techniques sur ces « NFT domains ». Les domaines NFT diffèrent totalement des noms de domaine classiques et du web ; on parle de web3.

Les usages les plus répandus permettent de

  • nommer son « wallet » (porte-monnaie de crypto) avec un nom de domaine NFT au lieu d’une adresse normalement impossible à mémoriser. Par exemple, si un client veut de l’Ether vers Solidnames, l’adresse du « wallet » est <solidnames.eth>.
  • associer un site web3, statique et consultable sous certaines conditions techniques. Il est nativement disponible dans les navigateurs Brave et Opéra. Il existe autrement des passerelles Web 2.0 vers le Web3. Par exemple, le site Web3 de Solidnames est consultable via cette passerelle : https://solidnames.eth.limo. L’extension utilisée est un nTLD reconnue par l’ICANN, Les .LIMO ou .LINK font la transition d’un nom de domaine .ETH vers web classique.

Parmi les usages non disponibles pour ce type de nom de domaine Web3, il n’est pas possible pour l’instant :

  • d’avoir une adresse email user@domaine.eth
  • de pouvoir référencer un site web3 dans Google
  • de pouvoir héberger un site e-commerce Web3

L’utilisation actuelle reste assez limitée.

Pour les marques, les enregistrements parmi les « domains NFT » se font plus à titre défensif pour éviter l’équivalent du cybersquatting dans le Web3.

Renouveler des noms de domaine .ETH

ENS permet l’enregistrement de nom de domaine .ETH pour une durée minimale de un an et sans durée maximale. Si le nom de domaine est acheté en .ETH pour un an, il doit être renouvelé pour être conservé. Dans ces conditions, un backorder est possible pour récupérer un nom de domaine NFT en .ETH.

Actuellement, les noms de domaine déposés dans les extensions Unstoppable Domains comme le .BITCOIN, .CRYPTO ou .NFT, sont enregistrés sans frais de renouvellement à prévoir.

Les titulaires  des noms de domaine en .ETH règlent le renouvellement de leurs noms ainsi que les frais de gaz. Ces « gas fees » constituent souvent le coût principal du réabonnement du nom de domaine.

Si le nom de domaine en .ETH n’est pas renouvelé avant sa date d’expiration, ENS a prévu une période de grâce de 90 jours. Pendant cette période, le propriétaire ne peut pas modifier les enregistrements liés à son nom. Néanmoins, il peut toujours le réenregistrer prioritairement. Après la période de grâce, le nom est libéré pour tout nouvel enregistrement par une nouvelle personne. Le prix est plus élevé durant 21 jours et diminue au fur et à mesure de cette période. Le nom publié continue de résoudre l’adresse en .ETH jusqu’à ce que le nouveau propriétaire l’écrase.

Quelles sont les différences entre un nom de domaine classique et un nom de domaine .ETH ?

Les deux systèmes ont un usage identique ; faire pointer une adresse du contenu.

Cependant, un nom de domaine classique, va rendre visible un contenu numérique non exclusif aux internautes. Depuis bientôt 40 ans, les noms de domaine sont connus et assimilés par le plus grand nombre.

Le NFT pointe lui vers une ressource, généralement unique, permettant d’identification du titulaire de la valeur numérique du contenu.

La technologie utilisée diffère. Les noms de domaine dans les extensions classiques fonctionnent avec le protocole DNS organisé par l’ICANN. Quand à eux, les NFT utilisent la technologie du « blockchain » basée sur le « peer-to-peer » (ou P2P, soit pair-à-pair en français).

A contrario du DNS, ENS fonctionne avec une architecture décentralisée.

Les noms de domaine ETH permettent d’enregistrer des adresses composées d’emojis. Ce n’est pas le cas pour les noms de domaine déposés dans les extensions classiques.

Si ENS et DNS évoluent dans des environnement technologiques différents, d’autres similitudes existent ;

Il est notamment aussi possible de racheter un nom de domaine NFT comme on peut racheter un nom de domaine en .COM.

Dans un article à ce sujet, Numerama rappelle qu’ENS vend les noms de domaines sous la forme de NFT. A ce titre, les jetons ERC-721, qui sont un type de jetons spéciaux utilisés sur la blockchain de l’Ethereum, servent de certificats de propriété. Numera précise que du « fait qu’ils soient vendus sous la forme de NFT fait que les noms de domaines sont mis en vente sur des plateformes comme OpenSea ».

Une fois un nom de domaine NFT acheté, il est tout à fait possible de le transférer à un autre utilisateur ou sur un autre « wallet », comme un « non fungible token » classique.

En complément du rachat de nom de domaine NFT, Solidnames dispose également d’une surveillance de marques parmi ces « NFT domains ».

Webinaire SOLIDNAMES sur les noms de domaine NFT

Pour aller plus loin sur les noms de domaine NFT, nous vous invitons à visionner le replay de notre webinaire à ce sujet. Si vous aimez la vidéo, pensez à la liker.

Share This