+33 5 35 54 95 45
Sélectionner une page

Surveillance noms de domaine NFT

La surveillance de marque parmi les noms de domaine NFT est rendue possible par SOLIDNAMES. Elle couvre notamment l’extension .ETH (ENS) et celles de Unstoppable Domains (ex : .BITCOIN, .BLOCKCHAIN, .CRYPTO, .NFT, .WALLET, .X, ect…).

Les noms de domaine Web3 fonctionnent sur la base de chaine de blocs. Ces « blockchain domains » utilisent ce système. ENS est basée sur la « blockchain » Ethereum alors que Unstoppable Domains fonctionne avec la « blockchain » Polygon.

Protection des marques parmi les « NFT domains »

De nombreux articles s’inquiètent du cybersquatting, notamment spéculatif, parmi les noms de domaine NFT.

Il ne faut pas oublier que le mode de fonctionnement des noms de domaine NFT est décentralisée. A ce titre, ils ne sont pas encadrés par une autorité centralisée. Cette organisation est à l’opposé des noms domaine historiques orchestrées autour de l’ICANN.

De plus, il n’y a pas en place de procédures extrajudiciaires de résolutions de litiges. A vrai dire, l’équivalent des procédures « UDRP » rendues par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) n’existe pas pour les « blockchain domains ».

Si des mécanismes de protection et de récupération de noms de domaine NFT sont possibles, il faut reconnaître que l’absence de cadre juridique entraine de nombreux préjudices.

Cybersquatting de marque parmi les noms de domaine NFT

Un article des Echos constate que « la spéculation sur ces noms de domaine, sous forme de NFT, est similaire à celle observée dans les années 2000 aux débuts d’internet ». Il voit dans ces noms de domaine NFT qui « ne donnent pas, eux, accès à des sites web mais à des portefeuilles de cryptomonnaies », une « nouvelle lubie des crypto-spéculateurs ».

Selon le journal du droit et des technologies, Expertises, les noms de domaine NFT sont une menace pour les marques.

L’article constate le développement d’un marché des noms de domaine NFT (non fongible token). Dans ces conditions, il note que « des marques commencent à s’y intéresser et à en créer, notamment dans la perspective des métavers ». néanmoins, « d’autres subissent au contraire le pillage de leurs droits, sans pouvoir agir dans un univers technologique décentralisé, sans autorité de régulation ».

Si vous effectuez une recherche de disponibilité de marque parmi les noms de domaine NFT, vous constaterez du fait que des « blockchain domains » sont déjà pris.

En conséquence, des place de marché comme celle d’OpenSea mettent en vente des noms de domaine reprenant des marques comme Amazon ci-après.

Cybersquatting noms de domaine NFT

Cybersquatting noms de domaine NFT reprenant la marque protégée AMAZON

 

Ces enregistrements de marque par des tiers sont gênants.

La majorité des dépôts sont des enregistrements spéculatifs. Un spéculateur achète le nom de domaine NFT libre d’une marque. Il espère ensuite le revendre plus cher au titulaire de droit antérieur.

Néanmoins, le cybersquatting spéculatif n’est pas le seul risque pour les marques. Un fraudeur peut utiliser le nom de domaine <amazonprime.crypto> pour essayer de détourner des paiements en cryptomonnaie. De plus, l’enregistrement de nom de domaine NFT par un tiers bloque une marque qui souhaite se développer dans le metavers.

« NFT Alert » pour détecter un nouveau dépôt dans une extension NFT

Afin de surveiller sa marque parmi les noms de domaine NFT, SOLIDNAMES propose « NFT Alert ».

La surveillance de marque « NFT Alert » surveille quotidiennement des enregistrements reprenant une marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine NFT.

Le paramétrage de la détection est identique à une surveillance classique de noms de domaine. C’est-à-dire que les dépôts relevés peuvent se faire à l’identique, au contenant et à l’approchant strict (à une lettre près : un ajout, une suppression ou une interversion) d’une marque.

Les informations délivrées dans la surveillance de marque « NFT Alert » sont :

  • nom de domaine ;
  • adresse du « wallet » du titulaire ;
  • transaction ;
  • date d’enregistrement.

Les « NFT Alert » sont communiquées dans un livrable email. Ils sont aussi disponibles sur notre extranet client sécurisé.

Les extensions interrogées actuellement interrogées sont celles de ENS (.ETH) et de Unstoppable Domains (.888, .BITCOIN, .BLOCKCHAIN, .CRYPTO, .DAO, .NFT, .WALLET, .ZIL, X).

Solidnames commercialise la surveillance de marque « NFT Alert » à 1 € HT / jour. La surveillance de marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine NFT peut ainsi être souscrite pour la durée de votre choix.

Surveillance marque NFT

Surveillance de marque parmi les nouveaux dépôts de noms de domaine NFT

« NFT Monitoring » pour surveiller un nom de domaine NFT spécifique

Lorsqu’un nouveau dépôt de nom de domaine NFT est détecté, certains cas sont plus sensibles que d’autres. C’est la raison pour laquelle, SOLIDNAMES propose le service « NFT Monitoring ».

Il s’agit d’un monitoring quotidien d’un nom de domaine NFT. Ce service est d’ailleurs l’équivalent de « SecURL » pour un nom de domaine classique.

« NFT Monitoring » va contrôler et archiver quotidiennement le nom de domaine NFT surveillé.

Par la suite, l’utilisateur recevra des alerte en cas de modification notamment lors :

  • nouvelle transaction ;
  • changement de titulaire ;
  • abandon du nom de domaine pour les .ETH.

Pour ces raisons, « NFT Monitoring » est complémentaire de la surveillance marque « NFT Alert ».

La prestation « NFT Monitoring » est proposée au même prix que SecURL, soit 0,10 € HT / jour par nom de domaine. « NFT Monitoring » est également commandable au prorata temporis pour la durée de votre choix.

Share This