07 68 55 42 93

Depuis le 15 juillet 2017, la gestion de noms de domaine en .ASIA ne nécessite plus de présence locale dans un pays asiatique figurant dans le whois. L’extension continentale asiatique lancée il y a dix ans simplifie ainsi sa procédure de dépôt de noms de domaine en .ASIA. Les titulaires de noms de domaine en .ASIA vont pouvoir économiser les frais de présence locale facturés par leurs bureaux d’enregistrement (« registrar »).

Noms de domaine en .ASIA : 10 ans d’histoire

Fin 2007, les noms de domaine en .ASIA ont connu leur lancement avec une période d’enregistrement prioritaire (« sunrise period ») réunissant plus de 30 000 marques déposées.
Durant dix ans, le registre des noms de domaine en .ASIA a imposé un contact local asiatique dans le whois. Cette restriction facilement contournée par les « registrars » proposant une présence locale pour leurs clients est levée.

Les propriétaires de noms de domaine en .ASIA peuvent utiliser leur modèle de whois classique et changer l’ancien contact local asiatique. Cette modification leur fera économiser les frais de présence locale facturés par les « registrars ».

D’après le registre, cette simplification va permettre d’ouvrir le .ASIA à tous ceux qui cherchent à se connecter avec l’Asie, ainsi qu’aux entités situées en dehors de cette région du monde. Edmon Chung, CEO du registre des noms de domaine .ASIA, cite les exemples d’un restaurant asiatique en Europe ou d’une association asiatique aux Etats-Unis pour illustrer les potentiels nouveaux acquéreurs de .ASIA, sans contourner l’ancienne charte de nommage.

.ASIA, extension continentale comme le .AFRICA africain et le .EU européen

Cet assouplissement des règles d’enregistrements de noms de domaine en .ASIA permettra peut-être à l’extension de faire grimper ses statistiques de dépôts. En septembre 2017, le .ASIA compte 228 000 noms de domaine. Ce chiffre est plus de deux fois moins élevé qu’en janvier 2014 quand le .ASIA a dépassé le demi-million de noms de domaine.

Le .ASIA est une extension continentale, née deux ans après le .EU européen (3,737 millions de noms de domaine en juin 2017) mais dix ans avant le récent NewgTLD africain .AFRICA (9 400 noms de domaine en septembre 2017).

Share This