07 68 55 42 93

Durant l’été 2017, Solidnames a racheté son nom de domaine en .COM après plus d’un an de négociations. Nous vous dévoilons les coulisses de ce rachat de nom de domaine, ses péripéties, sa fin heureuse malgré des démarches mal engagées.

Depuis le lancement de Solidnames, nous avons délibérément évité de parler du nom de domaine solidnames.com ; et pour cause il appartenait à un tiers anonyme depuis 2004 ! Se prétendre spécialistes des noms de domaine et ne pas détenir son nom de domaine dans l’extension mondiale la plus populaire a de quoi vous décrédibiliser. L’adage populaire « les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés » ne peut pas tenir sur la durée et Solidnames DOIT avoir son .COM.

Revenons à l’été 2016. Nous réfléchissons au nom de la société que nous souhaitons créer avec mon associé Anthony DON. De nombreuses heures de brainstorming, une « short list » et notre choix définitif se porte sur Solidnames avec la mise en exergue de ID dans le graphisme pour l’IDentité des marques sur internet.

Nous enregistrons notre dénomination sociale au registre du commerce, déposons la marque française à l’INPI, récupérons le .FR, avant de nous atteler au rachat du .COM.

Nous sommes confiants. Le nom de domaine est mis en vente sur une page parking depuis sa création en 2004. D’expérience, un rachat a beaucoup plus de chance d’aboutir quand son titulaire le propose déjà à la vente. Nous tentons une première approche en septembre 2016 avec une offre minimale et le vendeur annonce un premier prix à 9 750 $. La négociation se poursuit jusqu’en octobre avant d’être annulée avec une baisse à 8 750 $ du titulaire et une offre à 1 000 $ de notre part.

Négociations rachat nom de domaine

Nous estimons que notre jeune société au capital social de 55 000 € ne peut pas investir plus de 15 % de ses fonds juste pour son .COM et nous décidons de retenter notre chance un plus tard. Nous invoquons l’esprit de Noël en décembre 2016 mais le vendeur reste inflexible : 9 750 $ ! Il ne baisse même pas son prix initial comme en septembre.

Nous sommes d’autant plus dépités que le cours du dollar par rapport à l’euro est à 0,96 contre 0,89 en septembre 2016. Le prix d’achat potentiel est passé de 8 677 € à 9 360 € en l’espace d’un trimestre du simple fait du taux de change.

Nous débutons l’année 2017 avec le lancement de notre site internet en .FR en craignant d’éventuels quolibets sur la non possession de notre .COM. Tout se passe heureusement sans encombre, nous sommes naturellement bien référencés sur les moteurs de recherche et nous apprenons à vivre sans notre très cher .COM.

Nous espérons que le vendeur se rentra compte qu’un seul acquéreur est possible pour son nom de domaine mais que nous ne pouvons pas le surpayer.

Rachat nom de domaine en dollar et taux de change en euro

L’été 2017 arrive, nos résultats commerciaux sont encourageants, nous décidons de retenter notre chance et obtenons un premier retour à 8 000 $. C’est moins élevé mais encore pour trop important pour nous.

Nous décidons de rehausser notre offre maximale à 2 500 $ pour démontrer le sérieux de notre proposition. Un mois d’aller-retour, de petits pas l’un vers l’autre, nous permet de conclure un accord à 4 000 $, soit 3 320€, un montant entendable pour notre société.

Nous avons bénéficié également d’une chute spectaculaire du cours du dollar par rapport à l’euro. Un rachat d’un nom de domaine à 4 000 $ représentait 3 840 € en décembre 2016 (taux à 0,96) contre 3 320 € en août 2017 (taux à 0,83).

Ces 13 % de discount liés au taux de change favorable nous ont définitivement convaincus et Solidnames est désormais l’heureux propriétaire de son .COM.

Solidnames a voulu partager avec ses lecteurs l’histoire du rachat de son nom de domaine en .COM. Nous réalisons régulièrement des rachats de noms de domaine pour nos clients et les négociations sont plus ou moins faciles selon les scénarii. La rentrée 2017 est favorable au rachat de noms de domaine en dollars compte tenu du taux de change. N’hésitez pas à contacter Solidnames pour racheter des noms de domaine.

Share This